SYNODE... .PAROISSIAL !

ASSEMBLEE PAROISSIALE 2021

  • Nous vous partageons le contenu de nos échanges de l'assemblée paroissiale qui a eu lieu le 28 novembre. Elle débute notre démarche synodale au niveau paroissiale.
  • Et si vous y participiez à votre tour? Nous attendons vos réponses aux questions posées en fin de page !

Dans nos vies tumultueuses, de travailleurs, de retraités, de grands-parents ou parents, de membres d’associations, ou bien encore de jeunes étudiants, nous avons du mal à trouver du temps pour se réunir comme ce matin :

  • Pour faire « Église »
  •  Pour nous rappeler qu’en tant que chrétiens, Dieu nous a offert des dons.

Écoutons ce texte de st Paul aux Romains (12, 4-8) : "Prenons une comparaison : en un corps unique, nous avons plusieurs membres, qui n’ont pas tous la même fonction ; de même, nous qui sommes plusieurs, nous sommes un seul corps dans le Christ, et membres les uns des autres, chacun pour sa part. Et selon la grâce que Dieu nous a accordée, nous avons reçu des dons qui sont différents. Si c’est le don de prophétie, que ce soit à proportion du message confié ; si c’est le don de servir, que l’on serve ; si l’on est fait pour enseigner, que l’on enseigne ; pour réconforter, que l’on réconforte. Celui qui donne, qu’il soit généreux ; celui qui dirige, qu’il soit empressé ; celui qui pratique la miséricorde, qu’il ait le sourire"

 

Grâce à cela, nous savons que nous sommes tous dotés de dons. Cependant, faire Église, c’est mettre ces dons aux services de nos frères et sœurs dans notre vie paroissiale, ainsi que dans nos vies au quotidien ; Jésus nous dit qu’il est la lumière, le chemin. Voyons ce que disent les premiers chrétiens à ce sujet : Co 12, 12-17 : "Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit. Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres. Le pied aurait beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait cependant partie du corps. L’oreille aurait beau dire : « Je ne suis pas l’œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait cependant partie du corps. Si, dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S’il n’y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ? Mais, dans le corps, Dieu a disposé les différents membres comme il l’a voulu. S’il n’y avait en tout qu’un seul membre, comment cela ferait-il un corps ? En fait, il y a plusieurs membres, et un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ». Bien plus, les parties du corps qui paraissent les plus délicates sont indispensables. Et celles qui passent pour moins honorables, ce sont elles que nous traitons avec plus d’honneur ; celles qui sont moins décentes, nous les traitons plus décemment ; pour celles qui sont décentes, ce n’est pas nécessaire. Mais en organisant le corps, Dieu a accordé plus d’honneur à ce qui en est dépourvu. Il a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie. Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps."

 

Grâce à cela nous savons que nous formons une Église aimante et surtout vivante, par les dons de chacun mis au profit des autres.

Notre Père...

Temps de partage pour faire connaissance

Un lieu ou une figure spirituelle qui nous marqué

  • Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus et St Jean Eudes
  • Taizé
  •  Chemin de Compostelle
  •  Rochers bretons au bord de la mer
  •  Le village de Ri et son église. La spiritualité de St Jean-Eudes et l’histoire du village. J’y suis née et j’aime en savoir plus.
  •  L’église St Pierre de Putanges qui a été restaurée et embellie du mieux possible où l’on se sent bien à la messe.
  •  Le Mont St Michel. Force spirituelle.
  • Les 2 papes : Jean – Paul II //PIE XII. Grace à leur foi respective ; leur persévérance dans la prière pour la recherche de solutions la liberté des hommes et pour la paix

Un événement de la vie paroissiale qui nous a touché

  • Pélerinage à Pontmain
  • Une messe de Pentecôte pendant le confinement à St Malo
  • Une messe en octobre avec le frère Benjamin : une atmosphère particulière au moment de la communion. Il nous en a témoigné à la fin de la messe.
  • 20 novembre 2021 à la messe de Neuvy au Houlme à 18 heures célébrée par le Père Benjamin, il y avait beaucoup de monde et beaucoup d’enfants, nous avons prié et partagé puis chanté tous ensemble comme des frères et sœurs.
  • Office grotte de Giel Don Bosco début 09/2021
  • Office religieux du 05/09/21 à la grotte de Giel Don Bosco
  • L’inauguration de l’oratoire de l’Eglise Saint Pierre à Putanges. La transformation de la sacristie, avec une prière pendant la messe pour les bâtisseurs de cette église, tout en priant pour la continuité de vie de ce lieu. Donc nous pouvons continuer la route bâtie par nos prédécesseurs sans les oublier

Présentation générale

Ecclésia : Dominique Laignel

Église – ce mot vient du grec ancien « Ekklesia » : l’assemblée – l’assemblée des citoyens.

 

L’Église, c’est donc avant tout l’assemblée des chrétiens, de tous ceux qui attachent leurs pas aux pas de Jésus Christ, dans la diversité des sensibilités, des origines et des histoires.

 

C’est très important pour chacun de nous de nous réapproprier cette dimension alors que durant des siècles – la majorité des catholiques s’est reposée sur les ecclésiastiques.

 

Lors de notre baptême, nous avons reçu l’onction et avons été appelés à vivre notre attachement au Christ, mort et ressuscité, comme prêtre, prophète et roi ! Célébrer, annoncer, vivre de la Bonne Nouvelle dans la société des hommes.

 

Alors, réjouissons-nous de cette assemblée et prenons notre part, dans la joie d’un Dieu œuvrant à nos côtés !

Principe synodal : P. Alexis

Vous savez que le pape François lance une démarche synodale. De quoi s’agit-il ? Réfléchir à la façon dont chacun peut participer à la construction de l’Église, pas seulement en agissant mais aussi par la réflexion. Ce que nous faisons maintenant entre dans cette démarche. Vos échanges tout à l’heure seront donc précieux pour la paroisse, mais aussi pour le diocèse et l’Église tout entière. En partageant votre regard sur ce que nous pourrions vivre dans la paroisse, c’est votre vision sur l’Église aujourd’hui que vous présentez. Cette réflexion est d’autant plus la bienvenue en un contexte douloureux pour notre Église de France : celui du rapport CIASE qui, derrière le drame des abus sexuels, a manifesté en particulier le problème des abus d’autorité. Pour contrer cela, voyons donc comment, chez nous, chacun dans nos deux paroisses peut toujours plus prendre sa responsabilité et sa part de la mission.

Nous sommes deux paroisses proches et semblables. Marchant maintenant ensemble depuis 6 ans. Même si la réalité de la vie de l’Église en monde rural est, de manière lucide, en déclin, en raison de l’augmentation de l’âge moyen de la population et de l’évolution de la société, nous avons cherché à ne pas nous décourager, en agissant pour favoriser la proximité avec les gens et en vivant des initiatives missionnaires. Dans nos choix, des erreurs ont sûrement été faites. Ces deux dernières années de pandémie ont pu aussi nous fragiliser. Mais nous avons vécu de beaux évènements. Et nous constatons l’implication de beaucoup de personnes dans la vie paroissiale et la croissance du lien avec les habitants. Retenons d’une part, la vraie vie de prière et de fraternité qui se créé à partir de beaucoup de clochers, d’autre part les activités missionnaires, et enfin la joie d’avoir quelques jeunes bien impliqués dans la vie paroissiale. Pour l’équipe pastorale, c’est un vrai bonheur d’accompagner cette vie paroissiale et de vous présenter aujourd’hui une nouvelle organisation pour favoriser encore plus dans l’avenir l’implication et les initiatives de chacun. Cinq commissions vont être mises en place avec des référents.

Présentation des 5 commissions par les référents

  • La Commission « Prière et liturgie » soutient la vie et les lieux de prière et toutes les célébrations. Pensons par exemple aux mouvements de prière, l’animation de la messe, etc. Référentes : Isabelle Agostini.
  •  La Commission « Chemins de foi » porte attention à tous les lieux et moments de la vie paroissiale où l’on permet à des chrétiens de cheminer dans la foi. Le catéchisme pour les petits et les grands, bien sûr, la pastorale auprès des jeunes comme des séniors, mais aussi bien d’autres groupes, associations et services d’Église. Référente : Dominique Laignel.
  •  La Commission « Mission » s’occupe des évènements qui nous permettent d’aller à la rencontre de ceux qui ne viennent pas à la paroisse, comme les « Missions villages », les semaines missionnaires, etc. Référente : Mélanie Leroy.
  •  La Commission « culture et patrimoine » accompagne et favorise la mise en valeur du patrimoine religieux et encourage les initiatives culturelles. Cela peut être un concert, l’entretien et la restauration d’une église, etc. Référent : Edgard Dauger.
  •  La Commission « vie fraternelle » organise et encourage toutes les activités fraternelles et temps festifs. C’est un peu le comité des fêtes paroissial ! Référents : Jean-Pierre et Joëlle Mallet.

Tous les services existant dans la paroisse, et les nombreux bénévoles qui en font partie, seront ainsi accompagnés par ces différentes commissions.

1° Ce que vous avez retenu de cette nouvelle organisation ?

  • Aspect positif des commissions.
  • Une organisation plus structurée, correspondant à la nouvelle ruralité que nous vivons
  • Pouvoir échanger nos expériences, fédérer
  • Peut permettre de se donner une ligne de conduite commune, les mêmes "procédures".
  • C'est faire un pont entre les paroisses, rencontrer des personnes impliquées dans des missions différentes, avoir un référent.
  • Pourrait-on élargir ? Faudrait-il un représentant par clocher ?
  • Une invitation ou une manière d’accueillir plus facilement les jeunes et ceux qui sont en recherche de Dieu.
  • Proposition : créer un commission communication !
  • Proposition : proposer 1 ou 2 rencontres par an pour chaque type de mission, par exemple entre les catéchistes, entre les équipes deuil,...
  • Reprendre des rencontres autour de textes bibliques, des temps spirituels,...

2°  Sur quoi ou comment aimeriez-vous vous engager dans la vie paroissiale ?

  • Je le suis déjà (entretien de l’église de Ri, la fleurir, préparer la messe, accueillir les pèlerins… Merci de venir aider).
  • Je n’ai pas ma place
  • Auprès de jeunes afin qu’ils donnent un sens et une voie à leur vie d’adultes.
  • Commission liturgie !
  • Catéchisme
  • Aide ponctuelle « petits travaux »
  • Accueil / servir

 

L’engagement avec une disponibilité régulière est vécu, quelque part, come une contrainte.

3° Quels sont les sujets prioritaires ?

  • Visiter les familles et les personnes âgées seules. Entretenir toutes les églises, chapelles, sanctuaires, qu’ils soient ouverts et les faire vivre (ce que vous faites déjà).
  • Faire connaître les lieux de vie de St Jean-Eudes. Certains sont magnifiques et peuvent vous recevoir avec participation. Créer une chorale d’enfants et pourquoi pas intergénérationnelle.
  • Que les offices religieux soient plus ouverts, plus joyeux pour que notre jeunesse ait envie de rentrer dans nos églises en particulier aux messes le dimanche.
  • Priorité aux enfants et faire vivre tous les lieux de cultes.
  • Un kit sur l’importance de la messe et sur les liens à faire pdt la semaine avec la messe du dimanche
  • organiser un temps d’adoration pour toute la paroisse et toutes les générations pour remettre le Christ au centre.
  • que les adultes de la paroisse se tournent vers la jeunesse pour leur témoigner leur expérience
  • L’accueil
  • comment faire participer les enfants
  • communication parents-enfants. dialogue
  • Entraide entre les missions de la nouvelle organisation « faire église ».
  • Équipes de deuil : question de la relève. Pouvoir aider les équipes les plus éloignées.

A vous de participer !