Temps de Méditation


« Pêcheurs d’hommes. »

Fallait-il que la Parole de Jésus soit convaincante pour que les premiers apôtres abandonnent tout pour le suivre, sans hésiter. « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Quel était le ton de sa voix ? Quels gestes accompagnaient ses paroles ? Quel regard de Jésus posé sur ces hommes ? Nous ne pouvons le savoir. Reste sa Parole, avec sa force intrinsèque. Une parole qui résonne encore dans nos assemblées dominicales. Une Parole pour nous aujourd’hui.

En instituant le 3e dimanche du temps ordinaire le « dimanche de la Parole », le pape François rappelait : La relation entre le Ressuscité, la communauté des croyants et l’Écriture Sainte est extrêmement vitale pour notre identité. De manière juste, Saint Jérôme pouvait écrire : « Ignorer les Écritures c’est ignorer le Christ. » Il ajoute : Lorsque l’Écriture Sainte est lue dans le même esprit que celui avec lequel elle a été écrite, elle demeure toujours nouvelle. L’Ancien Testament n’est jamais vieux. Tout le texte sacré possède une fonction prophétique : il ne concerne pas l’avenir, mais l’aujourd’hui de celui qui se nourrit de cette Parole. Celui qui se nourrit chaque jour de la Parole de Dieu se fait, comme Jésus, contemporain des personnes qu’il rencontre.
 
Alors qui entendra l’appel de Jésus à être aujourd’hui, encore et toujours pêcheurs d’homme ? Croyons-nous que la Bonne Nouvelle doit être annoncée à tous les hommes ? Qui va faire retentir cet appel en dehors de nos assemblées, aux jeunes et aux moins jeunes, dans nos familles, dans nos relations ?

C’est une joie vraie que de suivre Jésus-Christ et lui donner sa vie. Il faut à nouveau lancer le filet pour attirer à Jésus. La division des chrétiens peut être un obstacle à l’écoute et l’accueil de la Bonne Nouvelle. Prions pour l’unité du Corps du Christ, l’Église. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. (Jn 13, 35)


Vivons l’amour de Jésus Christ dans la joie ! P. Édouard Leger +


Que ton église soit parlante & vivante !